ORPHÉE DANS LES GLACES

QUE VOIT-ON VRAIMENT ?                         

Que voit-on vraiment, et que ne doit-on pas voir? Regarder l’amour ou la mort en face, comme le soleil, brûle-t-il?

« Orphée dans les glaces » est une revisite du mythe d’Orphée, croisée à une histoire traditionnelle inuite. Orphée devient Maqo, déplacée dans les étendues du Grand Nord. Les sexes seront bouleversés : Orphée est une femme, Eurydice un homme-animal.

Revisite du mythe d’Orphée

Notre Orphée moderne, Maqo, chasseuse-pêcheuse de la banlieue du monde, trouve un homme mystérieux installé chez elle. Découvrant l’amour, ils tombent amoureux… Jusqu’au jour où, aux traces bleues qu’il laisse, Maqo comprend qu’il est un renard qui a pris forme humaine. Mais lorsqu’on découvre sa vraie nature, l’homme-renard s’enfuit. Désespérée, Maqo s’élance à sa recherche.

Elle s’engouffre dans les profondeurs de la terre, où par trois fois des voix la préviennent de ne pas aller plus loin ; elle poursuit sa route… jusqu’à rejoindre le renard, qui la lave et l’endort. Elle ne doit pas le voir. Lorsqu’elle se réveille, Maqo se rend compte que deux saisons sont passées, c’est maintenant l’été ; alors que toute la nature renait autour d’elle, elle prend conscience d’être morte, et à nouveau vivante.

Où loger son âme, elle dont le corps a disparu ? Elle se cache discrètement dans le corps d’animaux, phoque barbu, baleine, poisson ; jusqu’au jour où lui prend le désir de naître à nouveau. Elle cherchera alors à se loger dans le sein d’une femme stérile… afin de revenir à la vie, et devenir une seconde fois ce qu’elle avait été.

compagnie lampe tempete orphee dans les glaces

Durée : 1h30

Mise en scène : Alice Lacharme

Avec : Germàn de Diego Gambin, Maïna Madec, Alice Lacharme

Direction d’acteurs : Lissa Trocmé, Musiques : Julian Julien

Scénographie : Fanny Commaret

Décors : atelier Philippe Anglio

Costumes : Cecilia Maarawi

Marionnettes : Louisa Meslem et Alice Lacharme

Vidéo : Maxime Templé et Juliette Fraschini

Régie : Cédric Henneré

 

Partenaires : Gare au Théâtre (Vitry Sur Seine, 94)